skip to Main Content
Connaissez-vous Bien Votre Maison ? 3 Situations à Surveiller Pour éviter Les Problèmes

Connaissez-vous bien votre maison ? 3 situations à surveiller pour éviter les problèmes

Pour protéger votre maison et éviter les problèmes, il faut d’abord savoir comment celle-ci se porte réellement. Bien connaitre votre maison vous permettra de mieux planifier les travaux de rénovation et d’entretien qui seront nécessaires à long terme. Ceci vous aidera également à protéger vos intérêts et vous permettra de tirer le maximum de votre investissement lors de la mise en vente de votre bâtiment. Donc, mieux on connait sa maison, plus on rentabilise son investissement. Dans cette chronique, nous allons vous exposer 3 problèmes que nous rencontrons fréquemment lors de nos expertises et allons vous expliquer comment les traiter.

1. Les pentes du terrain dirigent l’eau vers le  bâtiment.

La pente du terrain autour d’un bâtiment a une fonction importante de drainage des eaux de ruissellement. Une pente qui dirige l’eau vers la fondation peut favoriser un surplus d’humidité au sous-sol ou même causer des infiltrations d’eau. Nous vous recommandons de vérifier chaque façade de votre bâtiment et de vous assurer que la pente est convenable. Pour ce faire, placer votre regard près du sol et vérifier si celui-ci est légèrement incliné vers l’extérieur du bâtiment. Vous pouvez également faire la vérification après une forte pluie et vérifier s’il y a accumulation d’eau près de la fondation. Cela vous donnera une bonne idée des zones problématiques. D’ordre général, l’ensemble du terrain devrait avoir une pente d’au moins 2 % (2 cm de dénivelé sur 1 m de long) réalisée de préférence avec une terre végétale non sablonneuse, en direction opposée de la fondation. Aussi, il est de mise de prévoir une pente plus importante près du bâtiment, soit 10 % sur une distance de 2 m (6 pi) à partir de la fondation. Par contre, il est très important de s’assurer que ce rehaussement du sol près de la fondation permet malgré tout de conserver un dégagement minimal de 200mm (8 pouces) entre le sol et le revêtement mural afin de protéger la structure du mur et les parements extérieurs sensibles à l’eau.

2. Présence de moisissure dans l’entretoit.

La présence de moisissures dans l’entretoit peut être causée par des infiltrations d’eau ou par la formation de condensation. Peu importe sa cause, la présence de moisissure dans un bâtiment représente un risque pour la santé des occupants et les éléments qui en sont affectés doivent être décontaminés. Afin de vous assurer que votre entretoit demeure sain, il est recommandé d’effectuer une vérification visuelle de cette espace environ une fois l’an. Pour ce faire, il vous suffit d’ouvrir la trappe d’accès et de vérifier l’état des lieux à la recherche de toute situation anormale qui pourrait suggérer une problématique, tel que la présence de traces noires sur les éléments de bois ou de givre sur les clous si vous y allez en période hivernale (cliquez ici pour consulter notre chronique sur l’inspection d’un entretoit).

Si vous voyez de la moisissure, les surfaces atteintes devront être décontaminées en suivant un protocole de décontamination reconnu. Par contre, rappelez-vous qu’il est aussi important de corriger la cause de la prolifération pour éviter la réapparition de la moisissure dans le futur. Dans le doute, ou si la situation vous semble préoccupante, faites appel à l’un de nos spécialistes de l’entretoit qui sera en mesure de déterminer les causes de la problématique et vous guider vers les travaux appropriés pour corriger la situation.

3. Étanchéité à l’eau inadéquate au-dessus des portes et des fenêtres.

Dans les murs extérieurs, il est important que l’eau qui pourrait se retrouver derrière le revêtement soit dirigée vers l’extérieur du bâtiment. Ce rôle de redirection est assuré par des matériaux appelés solin et larmier. Lorsque ces éléments ne sont pas installés adéquatement ou que des scellants sont positionnés de façon à empêcher l’évacuation adéquate de l’eau, cela peut occasionner une détérioration des matériaux ou favoriser des infiltrations d’eau à l’intérieur du bâtiment.

Il est de mise d’inspecter vos portes et fenêtres à l’occasion afin de vérifier que les éléments au pourtour de ces ouvertures sont en bon état et qu’il n’y a pas de trace d’écoulement d’eau ou de détérioration à proximité. Si des signes d’infiltration d’eau sont visibles ou si la situation vous semble anormale, contacter l’un de nos experts afin de déterminer l’ampleur de la situation et connaitre la procédure adéquate à suivre pour corriger la situation avant qu’elle ne s’envenime.

Ces éléments ne sont que quelques exemples de tous les points de vérification que contient une grille d’inspecteur en bâtiment. Pour évaluer le niveau de connaissance que vous avez envers votre maison, nous vous invitons à jouer à notre petit jeu-questionnaire en remplissant le formulaire ci-dessous. Nous vous ferons alors parvenir le livret de jeu ainsi que les instructions pour jouer et vous découvrirez rapidement si vous maîtrisez tous les secrets de votre maison! Rappelons que plus une situation problématique est détectée tôt, plus elle se contrôle facilement. C’est pourquoi il est recommandé de faire un bref examen visuel de votre bâtiment chaque année.

QUESTIONNAIRE INSPECTION legault-dubois

Back To Top