skip to Main Content
Rénovations : évitez Les Travaux Sens Dessus Dessous

Rénovations : évitez les travaux sens dessus dessous

« Mon beau-frère va m’aider avec ces travaux. Il connait ça, après tout, il a construit sa maison lui-même ! » Sans vouloir vous contredire ni mettre en doute les compétences de votre beau-frère, il arrive trop souvent dans notre métier de constater des problèmes de bâtiment découlant directement de travaux de rénovations effectués par des proches des propriétaires. Pourquoi ? Simplement parce que les intervenants ne saisissent pas l’impact et la portée de leurs gestes sur les divers composantes du bâtiment. Avant d’entreprendre des travaux, lisez notre chronique et comprenez mieux comment fonctionne votre maison.

Problèmes avec votre maison ?

Inconfort ? Zone froide ? Infiltration d’air ? La maison est un système que nos experts connaissent bien. Mettez leurs connaissances à votre service !

Notre habitation sert d’abord à nous protéger de la pluie, du soleil, du vent et de la neige.  Elle doit également nous garder au chaud par temps froid et nous offrir confort et sécurité.  Le toit, les fenêtres, les portes et le parement extérieur des murs forment une enveloppe étanche servant à nous protéger des intempéries.  Pour nous tenir au chaud, un système de chauffage efficace, une bonne isolation des fondations jusqu’au grenier et le moins de trou possible dans cette enveloppe isolante assurent le confort des occupants.

Tous ces éléments ne sont pas indépendants ; ils jouent des rôles importants les uns envers les autres.  La maison, comme l’automobile, est un système complexe dont on doit maîtriser les principes fondamentaux lors de la construction ou la réalisation de travaux de rénovation.  Prenons l’exemple de l’automobile.  Imaginez installer un moteur de voiture de course dans une petite auto compacte.  Vous vous apercevrez très rapidement que le radiateur ne suffira pas, que les freins ne seront pas assez puissants et que la suspension ne vous permettra pas de garder votre voiture sur la route.  Pour que la machine performe, il faut que toutes ses composantes travaillent de concert. Des relations similaires entre les composantes s’appliquent également dans une maison.

Pour illustrer cette relation entre les différents systèmes d’une maison, prenons un phénomène intéressant, soit celui de « l’effet de cheminée ». Explication : nous savons que l’air chaud est plus léger que l’air froid car il est moins dense.  C’est cette loi qui explique qu’une montgolfière s’élève lorsqu’on chauffe l’air contenu à l’intérieur du ballon.  Ce même phénomène se rencontre dans une maison.  En hiver, l’air intérieur de la maison est chauffé et tend alors à monter du sous-sol vers les étages supérieurs.  En s’élevant, cet air chaud ira jusqu’à s’échapper vers l’extérieur par les trous du plafond, des murs et des fenêtres de l’étage le plus élevé de la maison.  En revanche, ce déplacement de l’air vers le haut jusqu’à l’extérieur, crée un effet d’aspiration aux étages inférieurs.  Cette aspiration favorise l’infiltration de l’air froid au niveau des planchers et des ouvertures du rez-de-chaussée et du sous-sol.

En se déplaçant ainsi de bas en haut, l’air transporte avec elle la chaleur et l’humidité vers l’entretoit, ce qui occasionne fréquemment la formation de glace sur le toit et de condensation dans l’entretoit.  Les infiltrations d’air dans la maison, quant à elles, refroidissent les planchers, provoquent des courants d’air désagréables et font augmenter les factures de chauffage.  Tous les travaux effectués dans une maison, peu importe leur nature, risque d’influencer cet « effet de cheminée » et ainsi accentuer les risques de détérioration du bâtiment.

Image 1. L’humidité comprise dans l’air chaud qui s’échappe de la partie habitable d’une maison vers l’entretoit peut se transformer en givre au contact d’une surface froide, ici la surface intérieure de la toiture.

Si, comme nous l’avancions dans notre introduction, vous souhaitez entreprendre des travaux vous-même ou avec l’aide de vos proches, assurez-vous auparavant que les gestes que vous allez poser n’aggraveront pas votre situation actuelle. Pour ce faire, il importe de bien comprendre quels systèmes de votre bâtiment (ventilation, plomberie, isolation, etc.) seront affectés par les travaux planifiés et ce que vous pouvez faire pour en minimiser l’impact.

Autrement dit, toutes ces explications font ressortir à quel point la construction et la rénovation domiciliaire, aussi simple qu’elles en ont l’air, cachent des subtilités parfois étonnantes qui peuvent compromettre l’intégrité du bâtiment ainsi que la santé, la sécurité et le confort des occupants.  Planifier adéquatement ces travaux, s’informer des codes et règlements de construction et faire affaires avec des professionnels compétents peuvent finalement se révéler d’excellentes façons de vous assurer d’un investissement fort intéressant autant à court qu’à long terme.

Cliquez ici pour en apprendre plus sur notre gamme de services résidentiels et voir comment nos experts peuvent vous épauler peu importe la nature de vos projets. Et pour éviter de vivre avec les problèmes causés par le beau-frère, pourquoi ne pas faire affaire avec un service qui scrute les entrepreneurs à la loupe avant de vous les recommander?  Récemment recommandé par Protégez-Vous, Réno-Assistance avec qui nous avons collaboré avec succès sur nombre de dossiers, met en compétition jusqu’à 3 des meilleurs entrepreneurs en construction ou rénovation répondants à votre projet spécifique afin qu’ils soumissionnent, sans frais, sans obligations pour vous. Vous maximiserez ainsi vos chances que le travail soit bien fait du premier coup afin que vous n’ayez pas à recommencer !

Back To Top