fbpx
skip to Main Content
Le Quartier Où Se Trouve Votre Maison A-t-il Un Impact Sur Votre Santé?

Le quartier où se trouve votre maison a-t-il un impact sur votre santé?

Lors de la seconde parution de nos articles sur la qualité de l’air intérieur, nous vous avons invité à vous prêter à une petite introspection et d’analyser sommairement vos habitudes, vos décisions et l’ensemble des éléments qui pouvaient influencer la qualité de l’air : travaux récents, nouvel ameublement, services d’un exterminateur, etc. Mais comme aucune maison n’est complètement coupée du monde extérieur, il ne faut pas négliger l’impact que peut avoir le quartier où se trouve la maison. Cette fois, nous allons donc élargir le cercle de notre investigation pour nous attarder aux les éléments externes. Lisez notre chronique et voyez quels sont les aspects extérieurs qui peuvent influencer la qualité de l’air.

La présente étape consiste à examiner le secteur afin de déterminer si la situation géographique de votre maison agit sur votre état de santé. Un peu comme fait lors de notre dernier exercice, nous vous proposons ici une série de questions. Leur objectif : vérifier les sources potentielles de pollution de votre grande région géographique, de votre district puis de votre quartier immédiat.

Encore une fois, un bon point de départ est de simplement sortir marcher dans votre quartier et de laisser vos oreilles, vos yeux et votre nez faire leur travail. Sentez-vous des effluves qui vous laissent croire qu’une industrie se trouve à proximité ? Entendez-vous un bruit de machinerie agricole ? Voyez-vous plusieurs gros camions qui patientent à la lumière rouge d’un carrefour très passant ?

Une fois de retour à la maison, une brève visite sur internet afin de visualiser la carte de votre municipalité et des environs pourra vous en révéler beaucoup sur l’environnement où se trouve votre maison.

La région géographique

  • Dans quel milieu se trouve la maison se trouve-t-elle ? En milieu urbain la pollution de l’air peut s’avérer un facteur néfaste. En milieu rural vous pouvez subir les effets nocifs pouvant découler des activités agricoles, comme l’application de pesticides ou de fertilisants chimiques.
  • Les vents dominants et les diverses conditions saisonnières comme la direction du vent peuvent aussi avoir un effet négatif sur la qualité de l’air de votre municipalité. Par exemple, les vents dominants apportent-ils avec eux les polluants d’une grande ville environnante ?

Le district

  • Plus près de vous, la maison est-elle située près d’une usine ou d’un dépotoir ? Y a-t-il des routes achalandées qui produisent des émanations toxiques, de la poussière et du bruit ? Tous ces éléments sont des sources évidentes de polluants.
  • Est-ce que des voies ferrées ou des aéroports se trouvent à proximité ? Savez-vous s’il y a des postes d’essence ou des entreprises de nettoyage à sec aux alentours ? Tous ces facteurs influencent la qualité de l’air chez vous.

Le quartier

  • En inspirant profondément durant votre petite marche, sentez-vous une odeur d’assouplisseur, de fumée ou de cuisine ? Voyez-vous plusieurs cheminées ? les conduits d’évacuation des sécheuses et les hottes des cuisinières laissent échapper dans l’air des contaminants chimiques et des produits de combustion.
  • Le conduit d’admission d’air de la maison est-il situé loin des sources de pollution ? N’oubliez pas que l’emplacement des entrées privées pour automobiles et des conduits d’évacuation des propriétés voisines influe sur la qualité de votre air intérieur.
  • Des arbres et des arbustes se trouvent-ils à proximité de votre maison ? Les arbres réduisent les mouvements d’air et peuvent donc réduire le renouvellement d’air.
  • La maison se trouve-t-elle près d’un terrain de golf ? Vous n’êtes pas sans savoir que les terrains de golf sont périodiquement traités avec des pesticides.

Après avoir réalisé nos deux premiers exercices, vous avez déjà une meilleure idée des sources potentielles de pollution qui peuvent affecter la qualité de l’air intérieur que votre famille et vous respirer quotidiennement. Dans notre prochain article, nous aborderons plus en détail les sources de contaminants que nous avons identifiées et proposerons des pistes de solution sommaire.

Back To Top