fbpx skip to Main Content
Serrure Gelée : Trouvez La Clé Du Mystère

Serrure gelée : trouvez la clé du mystère

C’est l’hiver. Le vent siffle autour de vous et le froid vous transperce jusqu’aux os. À peine avez-vous franchi la distance entre votre voiture et la porte d’entrée que déjà vos bouts de doigts s’engourdissent. Vous réussissez malgré tout à introduire la clé dans la serrure, mais ô malheur, elle refuse de tourner. Pourquoi votre serrure refuse-t-elle de collaborer lorsque l’hiver est à son pire et jamais en pleine canicule ? Lisez notre chronique et réglez les problèmes de serrures gelées une bonne fois pour toutes.

Évitez de vous retrouver à la porte

Agissez avant que l’humidité dans votre maison se transforme en problème…

La présence d’eau est responsable de bien des maux en relation avec le bâtiment. Inconfort, moisissures, condensation, dégradation d’éléments structuraux et mauvaise qualité de l’air sont tous reliés à la présence incontrôlée ou indésirable d’eau ou d’humidité excessive. D’ailleurs, la principale fonction de l’enveloppe de tous bâtiments, c’est-à-dire l’ensemble des composantes constituant les murs extérieurs, est d’empêcher la pénétration de l’eau en provenance de l’extérieur.

Au fil des ans, l’évolution des normes et des produits disponibles a rendu nos maisons plus étanches que jamais.  Le seul hic est que les systèmes d’étanchéité sont si efficaces que l’humidité présente à l’intérieur ne parvient malheureusement plus à en ressortir…

Pour pallier ce nouveau problème, les entrepreneurs procèdent à l’installation des systèmes de ventilation mécanique très performants qui ont pour fonction d’échanger l’air chaud et chargé d’humidité de l’intérieur pour celui plus frais et sec de l’extérieur. Toutefois, lorsqu’un échangeur d’air n’est pas équilibré, il peut créer un phénomène de pression positive qui force l’air chaud et humide à s’échapper par tous les autres chemins s’offrant à lui. Et c’est de là que provient le problème des serrures qui gèlent lors de période de grand froid.

Les maisons plus récentes sont très étanches et, sans un système de ventilation mécanique, les surplus de vapeur d’eau produits par l’activité humaine (douches, cuisines, etc.) n’ont aucun moyen de s’échapper.  L’air humide passera donc là où il le peut : cadres de portes ou fenêtres mal scellés, cheminées et, bien entendu, serrures.

Pour qu’il y ait formation de glace dans une serrure, il faut que trois facteurs soient réunis : de l’eau, du froid et un mouvement de l’air chaud et humide de l’intérieur vers l’extérieur. Par temps froid, ces 3 éléments se retrouvent réunis dans les serrures alors que la vapeur d’eau entre en contact avec le métal refroidi par la basse température extérieure et se transforme en glace. Couche par couche, la glace remplit la serrure jusqu’à empêcher les propriétaires de rentrer chez eux.

Si vous êtes aux prises avec un tel problème, sachez qu’il existe des solutions autres que d’imiter le père Noël et de passer par la cheminée. Puisque nous ne pouvons rien faire contre la température extérieure, il reste 2 éléments nécessaires à la formation de glace dans une serrure sur lesquels nous pouvons intervenir.

Le premier est l’humidité relative à l’intérieur. L’utilisation d’un hygromètre peut nous donner une idée juste du taux d’humidité relative à l’intérieur et nous pouvons utiliser nos systèmes d’extraction (ventilateur de salle de bain, hotte de cuisine, etc.) afin de maintenir un taux acceptable. Le second élément sur lequel nous avons un contrôle est le mouvement de l’intérieur vers l’extérieur de l’air chargé d’humidité. Pour inverser la pression de votre maison, faites équilibrer votre échangeur d’air par des professionnels, service offert par les experts de Legault-Dubois.

Et si malgré tout vous demeurez incapable d’ouvrir vos portes, nous vous suggérons de rester à l’intérieur bien au chaud avec un bon livre et d’attendre le printemps !

Back To Top