fbpx skip to Main Content
Évitez Les Dégâts D’eau Coûteux Et Dangereux Pour La Santé

Évitez les dégâts d’eau coûteux et dangereux pour la santé

Chaque année au Québec, à ce temps-ci, des milliers de sous-sols sont inondés. La cause principale : une conception inadéquate et un mauvais fonctionnement du puisard et de sa pompe.  Apprenez comment éviter des coûts de nettoyage et des dommages reliés aux moisissures avec des trucs simples et des moyens de prévention faciles expliqués par nos experts.

Évitez les dégâts d'eau

Nos services résidentiels vous aident à minimiser les risques de dégâts d’eau en lien avec votre puisard

Pas une maison au Québec ne peut se vanter d’être à l’abri de la pluie et des dommages reliés à l’eau.  C’est pourquoi, lors de la construction, les entrepreneurs mettent en place une grande variété de moyens et d’astuces pour contrer les méfaits dus à la présence d’eau et d’humidité partout autour de nos maisons.

D’abord quelques explications.  Lors de la construction d’une maison, un immense trou qui accueillera la fondation du bâtiment est creusé dans le sol.  Tout autour du bas de la fondation, et selon le type de sol en présence, un gros tuyau perforé est déposé : il s’agit du drain de fondation.  Ce drain serpente la base de la fondation et aboutit soit dans le système d’égout pluvial de la municipalité, soit dans un fossé ou soit dans un puisard intérieur.  Finalement, le trou excavé est rempli de terre et la construction se poursuit jusqu’à sa livraison finale.

Selon la période de l’année, spécialement à la fonte des neiges et lors de pluies abondantes, le sol se gorge d’eau et le niveau de la nappe phréatique monte.  C’est alors qu’entre en scène le drain de fondation. Puisque l’eau cherche toujours le moyen lui offrant le moins de résistance pour s’évacuer, elle choisit de passer par le drain plutôt que de tenter de s’infiltrer par les fissures du mur de fondation.  Une fois dans le drain, l’eau se dirigera vers son embouchure.

Si l’embouchure du drain se trouve dans un puisard intérieur, les vérifications sont relativement simples.  La fonction première du puisard (ou fosse de retenue) est d’évacuer les eaux souterraines et ainsi d’éviter qu’une trop grande pression s’exerce sur la fondation et cause des infiltrations d’eau.  Mais la fosse n’est pas assez grande pour contenir toute l’eau que le sol peut lui acheminer.  Dans la plupart des cas, une pompe est alors nécessaire pour évacuer l’eau du puisard vers un égout municipal ou vers l’extérieur du bâtiment, maintenant ainsi l’eau à un niveau plus bas que le plancher du sous-sol et la dalle.

Un mauvais fonctionnement de cette pompe ou un tuyau d’évacuation obstrué peuvent causer un débordement de l’eau comprise dans la fosse et donc entrainer des dégâts d’eau au sous-sol.  Afin d’assurer le bon fonctionnement d’un puisard, ce dernier devrait être installé dans un endroit facilement accessible et être muni d’une pompe efficace dont la flotte est ajustée pour maintenir le niveau de l’eau sous le niveau de la dalle de sous-sol.  Le puisard devrait ensuite être recouvert d’un couvercle étanche résistant à l’humidité dans le but d’éviter la formation de moisissure.  Puisque cette pompe fonctionne à l’électricité, il serait sage de prévoir, dans le même puisard, une pompe de sécurité fonctionnant à batterie.  Certaines zones critiques pour la hausse des eaux souterraines possèdent même plusieurs puisards et pompes de tout genre afin d’éviter le pire.

Mais si un débordement d’eau du puisard est un signe clair de quelque chose qui cloche, le contraire – une fosse constamment asséchée – ne signifie pas à coup sûr que la situation est idéale.  Tel que nos inspecteurs l’indiquent à leurs clients, le fait de manquer d’eau dans le puisard peut indiquer que le conduit de raccord partant du drain de fondation remonte jusqu’à la fosse de retenue et non l’inverse.  Dans un tel cas, l’eau comprise dans le sol autour du bâtiment ne peut s’évacuer vers le puisard et exerce alors une pression constante sur la fondation, ce qui augmente les risques d’infiltrations d’eau, de pénétration de l’humidité à travers le béton et de surplus de vapeur d’eau dans l’air ambiant.

Selon le code de construction, une bonne conception d’un puisard implique que le tuyau raccordant le drain de fondation au puisard offre une pente descendante de ¼ de pouce par pied et qu’il soit plus élevé que le tuyau d’évacuation vers le système pluvial de la municipalité.  Dans le puisard, l’extrémité de ce tuyau d’évacuation devrait être munie d’un té renversé et la distance minimale entre le dessous du té et le fond de la fosse doit être minimalement de 75 mm (3 pouces).

Tout cela peut sembler compliqué et nous savons il n’est jamais évident de déterminer la pente d’un conduit enfoui dans le sol. Mais, si vous entretenez des doutes quant à la conformité de votre installation, souvenez-vous que les experts de Legault-Dubois sont toujours prêts à vous venir en aide.

 

Back To Top