fbpx skip to Main Content
514-286-0550 info@legault-dubois.ca
Un Détecteur De CO Pour Vous Sauver La Vie

Un détecteur de CO pour vous sauver la vie

Malgré les campagnes de sensibilisation des dernières années, il arrive encore trop fréquemment que nos techniciens découvrent, au cours de leurs inspections préachat ou autres, des maisons dépourvues de détecteur de monoxyde de carbone (CO). Bien que ce ne soient pas toutes les maisons qui requièrent la présence d’un tel système de détection, il est primordial pour tous de connaître les conditions qui demandent un détecteur de CO.  Et vous, sauriez-vous dire si votre maison en nécessite un ?

Assurez la sécurité de votre famille

Nos spécialistes vous aident à tirer le maximum de votre bâtiment tout en assurant la sécurité de vos êtres chers

Année après année, le CO, ou monoxyde de carbone, est tenu comme responsable de plusieurs intoxications à travers la province car sa détection se fait souvent trop tard.  Inodore et incolore, il est produit lors du processus de combustion du gaz, du bois, du mazout, de l’essence, etc.  Dans notre quotidien, les sources de CO prennent la forme d’appareils de chauffage non électrique (fournaises au mazout, foyers au bois, chaudières au gaz, etc.), de véhicules à moteur à combustion (automobiles, motoneiges, tondeuse) et autres appareils ménagers fonctionnant au gaz naturel ou au propane (cuisinières, réfrigérateurs, chauffe-eau, bbq).

Dans le cas des appareils de chauffage ou ménagers, la principale cause d’intoxication au monoxyde de carbone est la mauvaise évacuation de leurs fumées de combustion à l’extérieur du domicile.  Les gaz de combustion qui demeurent à l’intérieur peuvent contenir une concentration importante de CO et ainsi intoxiquer les occupants.  Ceci peut survenir lorsque l’appareil n’est pas installé adéquatement ou que la pression intérieure du logement devient négative par rapport à celle extérieure.  Un tel écart de pression peut se produire lorsqu’un appareil de ventilation comme une sécheuse, une hotte de cuisinière ou un échangeur d’air mal calibré, exerce un effet d’aspiration puissant de l’air intérieur. Dans de tels cas, la fumée de la combustion, aussi faible soit-elle, cherchera à revenir dans la maison plutôt que de sortir à l’extérieur.

L’autre source d’intoxication importante est les gaz d’échappement des moteurs à essence présents dans un garage adjacent.  Lorsqu’un garage possède des parois mitoyennes avec une partie habitable, le Code de construction exige que ces murs et plafonds soient bien étanches à l’air et que les percements soient bien scellés.  La porte qui mène du garage à la maison doit être munie d’un coupe-froid et d’un dispositif de pentures avec un ressort refermant la porte automatiquement.  Aucun système de ventilation mécanique, échangeur d’air ou grille de chauffage, ne doit créer de lien entre le garage et la maison.  En cas de différences de pressions entre les deux parties car le monoxyde de carbone pourrait s’infiltrer dans la partie habitable par ces conduits.

Dans les deux cas, en présence d’appareils de chauffage à combustion ou lorsqu’il y a un garage adjacent à la partie habitable, nos inspecteurs recommandent sans faute l’installation d’un détecteur de monoxyde de carbone.  Les détecteurs peuvent être installés près des appareils à combustible ou encore près de la porte menant au garage.  Toutefois, ils devraient idéalement être installés à moins de 5 mètres (16 pieds) de chaque porte de chambre (mesuré le long des corridors).  Ces derniers emplacements sont les mêmes que ceux exigés pour les avertisseurs de fumée.  Il peut alors s’avérer intéressant de remplacer les détecteurs de fumée par des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone (combiné) et ainsi se conformer aux plus récentes exigences en la matière.  Dans le doute ou pour plus de sécurité, rien n’empêche d’installer plus d’un détecteur de CO dans la maison.

Une fois le détecteur en place, il suffit de s’assurer périodiquement de son bon fonctionnement et d’en remplacer les piles à l’automne et au printemps aux changements d’heure.  Surtout, si l’alarme de l’appareil se déclenche, ne chercher pas à trouver la source de CO ou banaliser la situation.  Évacuer les lieux le plus vite possible et contacter le service incendie.

Back To Top